Atelier Godwin HOFFMANN

Téléphone :33+(0)6 26 49 26 33 

                  33+(0)6 81 36 21 95

 

 

Visites sur rendez-vous

"Palimpsestes" - 2 juin / 8 juillet 2017

Exposition collective réunissant 18 artistes

Vernissage le 1er juin à partir de 14h30

Galerie SCHUMM BRAUNSTEIN, 9 rue de Montmorency, 75003 Paris

La galerie est ouverte du mardi au samedi de 14h30 à 19h

NEUF - 18 juin / 16 juillet 2016

Exposition collective à la galerie SCHUMM - BRAUNSTEIN, 9 rue de Montmorency 75003 Paris

Vernissage le 18 juin à partir de 18h30

NEUF-carton d'invitation.pdf
Document Adobe Acrobat [166.4 KB]

Salon du dessin - 10 mars / 16 avril 2016

Galerie LINZ, 19-21 rue Chapon, 75003 PARIS

Exposition / Ausstellung                                  5 au 27 juin 2015 / 5. bis 27. Juni 2015

« L’exposition « Jeu(x)» est avant tout née de l’envie de porter un regard nouveau sur l’œuvre de notre père, en montrant combien les problématiques abordées dans son travail sont toujours actuelles. Pour ce faire, il nous a semblé évident de faire appel à des artistes issus de la jeune création contemporaine, afin de revisiter l’œuvre, de lui faire écho, de la continuer pour faire évoluer les axes de recherche. L’exposition rend hommage au travail titanesque de notre père en saisissant des œuvres charnières, et en en rejouant, à trois voix ou à trois mains, la partition.»

 

Liliane et Antoine Hoffmann

Communiqué de presse
Jeu(x).pdf
Document Adobe Acrobat [7.9 MB]

Die Ausstellung „Jeu(x)“ ist vor allem aus dem Wunsch entstanden, das Werk unseres Vaters aus einem neuen Blickwinkel zu betrachten und zu zeigen, wie sehr die in seiner Arbeit behandelten Problemstellungen heute noch aktuell sind. Und da lag es für uns nahe, uns an junge Künstler von heute zu wenden und sie zu bitten, sich von Neuem mit diesem Werk zu beschäftigen, sich davon inspirieren zu lassen und es fortzuführen, so dass sich neue Forschungsrichtungen entwickeln können. Die Ausstellung würdigt die gigantische Arbeit unseres Vaters durch Auswahl von Schlüsselwerken und durch Nachspielen der Partitur, dreistimmig oder mit drei Händen.

 

Liliane und Antoine Hoffmann

Pressemitteilung zur Ausstellung
Ausstellung - Pressemitteilung.pdf
Document Adobe Acrobat [415.9 KB]

Godwin Hoffmann, un puriste, s'en est allé

 

L'anecdote en dit beaucoup sur ce que furent sa volonté et sa ténacité, traits de caractère qui ont construit sa trajectoire artistique : dans les années soixante, alors jeune étudiant en arts plastiques, Godwin Hoffmann était descendu à vélo depuis son Allemagne septentrionale pour rejoindre le Midi de la France. Un voyage initiatique sur les traces de Cézanne, dont il plaçait l'œuvre au pinacle des arts. Car comment apprécier pleinement la peinture du maître d'Aix sans connaître les paysages qui l'inspirèrent ?

« Par la suite, je me suis assez vite dirigé vers d'autres recherches formelles », confiait-il d'un sourire entendu. Il devait certainement être difficile d'en être autrement dans une Staatliche Kunstakademie de Düsseldorf sous nette influence Fluxus et où un certain Joseph Beuys donnait le la à toute une génération d'étudiants, dont Godwin Hoffmann...

(...)

Car cet anachorète de l'abstraction, à l'allure débonnaire et d'une discrétion absolue, se révélait, certes, sensible à la rigueur d'une composition tout en lignes et en angles. Mais il manifestait également dans ses travaux une attention particulière à une vérité humaine qu'il ne dissociait pas de l'acte créateur. « Dans l'abstraction géométrique, je me méfie de la part d'absence de l'homme. Quand la création devient trop manifestement mathématique, elle est repoussante », disait-il.

Présent dans les collections du Musée d'art moderne de Strasbourg et du FRAC Alsace, régulièrement exposé en Allemagne, Godwin Hoffmann avait aussi touché des collectionneurs américains, via sa galerie à New York (Vera Engelhorn). Un temps soutenu très généreusement par de riches mécènes, l'artiste avait ainsi pu travailler sereinement à la réalisation d'un magnifique catalogue raisonné de son œuvre peint, paru en 2005, aux éditions Somogy.

(...)

SERGE HARTMANN

© Dna, Mardi le 09 Juillet 2013 - Tous droits de reproduction réservés

 

L'atelier à Neuwiller-lès-Saverne

Un tour d'horizon des activités artistiques